kinésiologue Vaucluse 84 et 13 -séances et stages de kinésiologie

Pascale Pénellon - kinésiologue Avignon - Vaucluse
conceptrice et formatrice de stages K.I.E.S.
(Kinésiologie Intention Et Sens)

actualités kinésiologie - pratiques et témoignages"Se connaitre et se libérer de ce qui nous entrave"

Membre de la Fédération Française de Kinésiologie (FFK).
 Voir le compte-rendu de la Journée Régionale FFK Sud-Est 

« Rien ne vous empoisonne excepté vos pensées. Rien ne vous limite excepté vos peurs. Et rien ne vous contrôle excepté vos croyances. » 
- Marianne Williamson.

Comment notre cerveau fonctionne-t-il ?

le cerveau triuniqueNous disposons de trois cerveaux sophistiqués qui nous permettent de survivre, d’éprouver des émotions et d’avoir des pensées élaborées grâce à la sophistication de nos neurones reliées entre eux par des synapses :
« Commençons par le plus ancien, sorti de l’eau, du têtard au serpent, Reptilien d’où son petit nom : quelques centaines de millions d’années, organisé pour la survie, le siège des peurs, lui très important ! Cro-Magnon ? Oh non, encore plus ancien !
Monsieur Limbique permet d’assembler notre représentation du monde avec des allégories sur le temps qui passe, le temps qu’il fait, le temps de l’amour, vous l’avez deviné, avec lui c’est une histoire d’émotions. Ah oui ! Quelques dizaines de millions d’années !
Imaginez donc le petit troisième, avec les autres mammifères nous sommes les seuls à le posséder mais chez l’homme il est bien développé. Tout jeune face à ses copains, il est un beau compagnon de jeux pour les mathématiques, le tricot et les pensées plus ou moins élaborées ou carrément grossières. Et il est là depuis voyons, juste quelques millions d’années et il s’appelle cortex, les premiers à en bénéficier ? Les Australopithèques africains. Précieux pour analyser et amener un peu de distance dans notre vie, ou pas. »
- Extrait de mon livre : « Au-delà du mental et des émotions ».

L’évolution de l’espèce

Le monde change, les prises de conscience se font de plus en plus grandes. Normal ! Nous sommes une espèce en évolution et sur l’échelle de l’horloge de la création, nous les humains, nous n’apparaissons que dans les quelques dernières secondes avant les douze heures. L’avenir de l’homme est devant lui si nous tenons compte de l’état la planète et que nous stoppons nos erreurs bien sùr.

horloge de la création

Nous n’avons jamais été aussi élaborés, conscients et éveillés et les bébés qui naissent actuellement sont une parfaite illustration de l’évolution de notre espèce.
Mais l’impact de notre monde moderne pourrait nous amener à une sorte d’indigestion neuronale. Il y a beaucoup trop de sollicitations pour notre cerveau sophistiqué dans un monde qui va vite, qui nous mitraille d’informations et qui nous demande de nous adapter constamment. Difficile pour nous de nous ressourcer dans le silence et la vacuité !

« Nous sommes de merveilleux créateurs capables d’avoir de nombreuses pensées en un temps-record. Nous avons donc et de façon géniale une usine à penser sous le capot, mais il nous arrive souvent de les trouver un peu envahissantes. Qu’est-ce qui nous empêche de quitter le monde du mental1, de mettre sur pause une bagatelle de quarante et une pensées par minute, soit deux mille cinq cents par heure ou soixante mille par jour ? Ce flot incessant qui nous traverse, auquel nous nous identifions et que nous pourrions prendre pour notre personnalité. »
1 Mental : mot apparu au XVe siècle. Il vient du latin mentalis qui signifie esprit. La racine est man qui veut dire penser et se rattache à maneo, rester en place sur un objet.
- Extrait de mon livre : « Au-delà du mental et des émotions ».

L’impact des croyances

« Peut-être n’avons-nous besoin que d’un petit changement pour voir que nous sommes les architectes de notre monde et de notre destin, des artistes cosmiques exprimant leurs croyances intérieures sur le canevas de l’univers. Si on peut se souvenir qu’on est autant le tableau que l’artiste, peut-être alors peut-on se souvenir aussi qu’on est autant la semence du miracle que le miracle lui-même. »
- Gregg Braden, auteur de la Divine Matrice

Ce qui m’intéresse ? C’est justement la conscience dans mon travail de kinésiologue, à travers mes relations, mes lectures et plus précisément, ce sont les grandes questions que cela soulève et les réponses à apporter. C’est le sens de mes recherches afin de changer les différents paradigmes des croyances qui nous limitent :

  • Comment nos croyances se forment-elles ?
  • Sommes-nous libres de penser par nous-mêmes ?
  • Nos croyances sont-elles véritablement les nôtres ? 

La bonne nouvelle c’est que nous avons tous le pouvoir de changer nos croyances limitantes et un outil novateur nous aide à connaître celles qui nous conditionnent négativement : celles sur nous, sur les autres, sur notre représentation du monde, sur ce que l’on doit croire ou ne pas croire, sur les croyances également conditionnées par l’inconscient collectif...
1L’inconscient collectif : pour Carl Gustave Yung, créateur du concept, l'inconscient collectif constitue « une condition ou une base de la psyché en soi, condition omniprésente, immuable, identique à elle-même en tous lieux. »

Cet outil c’est le test de kinésiologie et il est innovant. La kinésiologie n’a qu’une trentaine d’années en Europe, un peu plus de cinquante ans aux Etats Unis et la kinésiologie permet de débusquer ces fameuses croyances négatives, grâce au stress qu’elle engendre. Un stress via le test musculaire de kinésiologie et avec lui, nous pouvons vérifier la pertinence de nos croyances pour notre bien-être.

Voici quelques phrases positives « tests » intéressantes à vérifier, car elles impactent très concrètement notre quotidien :

  • Je mérite l’abondance
  • Je connais ma valeur
  • J’ai de l’estime pour moi
  • Je m’autorise le plaisir
  • J’ai confiance en la vie
  • J’ai le droit au bonheur
  • Je mérite l’abondance financière
  • Je mérite qu’on m’aime…

Si vous affirmez des phrases en les prononçant à haute voix, des phrases auxquelles vous ne « croyez » pas ; on dira que ces affirmations ne sont pas intégrées (comme dans un programme d’ordinateur). Si le test lâche, c’est que vous n’êtes pas en accord consciemment ou subconsciemment avec l’information énoncée : le test montre un fléchissement musculaire quand vous dites une de ces phrases positives ; assurément une partie de vous n’est pas en congruence avec cette affirmation. Si le test tient, il n’y aura donc pas de fléchissement musculaire car il n’y a pas de stress.

Ainsi nos croyances limitantes conscientes et inconscientes (ou subconscientes) nous restreignent et nous amènent à explorer la vie uniquement avec la lorgnette de nos dispositions mentales car nous les attestons et nous les prenons presque pour une évidence ou une fatalité : « Dans la vie on ne fait pas ce que l’on veut », « Je n’ai pas le choix », « La vie c’est difficile », « Je ne mérite pas le bonheur »…

Le pouvoir de changer ce qui nous limite

« Toutes les techniques de développement personnel qui sont basées sur l’information, essayent de nous faire prendre conscience de quelque chose qui a eu lieu dans notre passé et qui empêche d’opérer un aiguillage qui va nous servir dans le futur… Le futur dépend irrémédiablement de nos intentions, l’art de provoquer des synchronicités repose sur la capacité de la conscience à exercer une action intentionnelle qui densifie les potentialités futures. »
- Philippe Guillaumant

cerveau croyances

Notre réalité est phagocytée par nos croyances. Elles ont le pouvoir d’aimanter les expériences en analogie aves elles, en résonnance vibratoire pourrions-nous dire au vue des découvertes scientifiques sur les lois de l’univers. Philippe Guillaumant, physicien, définit nos choix présents comme des probabilités en action pour notre futur.

Il me parait aujourd’hui évident qu’en libérant le passé grâce à un travail thérapeutique, vous vous libérez de l’impact de ces mémoires en vous débarrassant de l’impact des souffrances et des croyances qu’elles ont engendrées et vous pouvez facilement imaginer que cela aura un changement bénéfique sur votre futur.

Comment se forment ces croyances ?

Notre objectivité serait limitée par nos systèmes de croyances, eux-mêmes limités par notre vécu et qui lui-même est limité par la réponse à nos besoins.

Les remettre en question permet d’expérimenter un autre champ d’action.

A suivre…

Bibliographie

La Divine Matrice, unissant le temps et l’espace, les miracles et les croyances - Gregg Braden aux éditions J’ai Lu
L’influence des inconscients collectifs, comment les égrégores agissent sur nous - Alain Brêthes aux éditions Oriane
Investiguez vos pensées, changez le monde - Byron Katie aux éditions Guy Trédaniel
Puissances de la pensée - Omraam Mikhaël Aïvanhov aux éditions Prosveta
La route du temps - Philippe Guillaumantaux éditions Le temps Présent
Le corps Quantique - Dr Deepak Chopra aux éditions J’ai Lu
Réenchanter la Science, une autre façon de voir le monde. - Rupert Sheldrake aux éditions J’ai Lu