kinésiologue Vaucluse 84 et 13 -séances et stages de kinésiologie

Pascale Pénellon - kinésiologue Avignon - Vaucluse
conceptrice et formatrice de stages K.I.E.S.
(Kinésiologie Intention Et Sens)

actualités kinésiologie - pratiques et témoignages"Se connaitre et se libérer de ce qui nous entrave"

Membre de la Fédération Française de Kinésiologie (FFK).
 Voir le compte-rendu de la Journée Régionale FFK Sud-Est 

brain gym« La kinésiologie est également utilisée comme technique de développement personnel… Cet accès aux royaumes habituellement inaccessible du subconscient est un des aspects les plus enrichissants de la kinésiologie telle qu’elle est pratiquée aujourd’hui. Votre pensée, quelle qu’elle soit, peut être instantanément détectée comme un stresseur dans votre être physico-émotionnel, et il peut s’agir d’une chose que votre cerveau conscient ne soupçonnait pas, jusqu’à ce que la réaction du muscle ne la révèle… Par conséquent, la kinésiologie nous offre l’opportunité d’espionner notre subconscient».  La kinésiologie, une conception révolutionnaire - Docteur Charles Krebs

La Kinésiologie permet…

Si nous sommes dépendants de nos croyances, quand elles émanent de notre inconscient collectif, de notre passé ou de notre milieu d’origine.
Si nous sommes soumis à nos peurs quand elles anticipent négativement l’avenir et nous empêchent d’être sereins dans le présent.
Si nous sommes résignés quand nos besoins de reconnaissance, d’appartenance et d’amour (voir notre stage 1 Besoins ennéagramme et énergie), font de nous des proies faciles.
Et si nous avons le sentiment de nous être perdus en chemin, de nous être éloignés de nos désirs les plus vibrants, si le fardeau du passé est trop lourd ; alors nous ne créons plus notre vie, mais nous la subissons…

La kinésiologie permet de recréer sa vie car elle passe par la prise de conscience des conditionnements et des souffrances passées. Elle permet la libération de la charge émotionnelle qui en résulte par une restauration énergétique.

C’est une technique révolutionnaire, totalement avant-gardiste parce qu’elle prend en compte les différentes dimensions de l’être (physique, émotionnel et énergétique) en lien avec le test musculaire utilisé par les kinésiologues. En kinésiologie, nous faisons une légère pression sur un muscle, (le deltoïde est le muscle du bras souvent utilisé), pour observer l’impact émotionnel et énergétique d’une mémoire et si le muscle répond par un fléchissement ou un renforcement, nous savons si cette mémoire continue d’affecter la personne testée.

Méthode de santé holistique, la kinésiologie n’est pas à proprement parler une technique de soins. Et si elle soigne, elle soigne l’esprit et si le corps va mieux, ce n’est qu’une conséquence bienheureuse. Elle s’inscrit plutôt dans une démarche de mieux-être. Elle peut être utilisée comme outil de développement personnel et pour des problèmes récurrents ou ponctuels tels que la confiance en soi, la peur, les problèmes de sommeil, relationnel.

Les kinésiologues ont des approches et des applications différentes car il existe plusieurs branches de la kinésiologie. La kinésiologie permet un large spectre de recherche : l’investigation dans le passé jusqu’à la conception, l’accès aux mémoires limitantes héritées des ancêtres et bien plus encore…

Michèle a oublié l’enfer.

Elle avait complètement oublié un épisode douloureux de sa vie, une rencontre qui s’était rapidement transformée en un véritable cauchemar. Elle vient me voir car elle n’a plus d’intérêt pour la vie, ni au travail ni avec son conjoint. Elle me raconte comment elle s’est occupée de son père durant toute sa maladie, qu’elle a élevé seule ses deux enfants avec un père absent, que sa fille est handicapée et qu’elle a toujours lutté pour lui donner le meilleur dans la recherche de soins, dans des activités épanouissantes, puis elle me parle de son divorce. Elle pense que tout cela pèse sur sa vie aujourd’hui. Nous choisissons l’objectif : « je reprends goût à la vie ». Nous avons l’information qu’une souffrance a été vécu il y a huit ans. Elle ne se rappelle pas, j’insiste, elle cherche et laconiquement me parle d’une relation difficile avec un homme rencontré sur un site. Elle ne comprend pas pourquoi cette histoire a un lien avec son mal-être actuel car elle n’y pense jamais. J’insiste pour qu’elle me raconte. Cet homme a été humiliant et violent à son égard et c’est un ami de travail qui l’a forcé à porter plainte pour qu’elle puisse sortir de cet enfer. Elle n’avait plus la capacité d’agir seule. Je lui explique qu’oublier ne suffit pas et la correction énergétique permettra à Michèle de retrouver sa nature enjouée et combative.

Les fondateurs de la kinésiologie

La kinésiologie appliquée est née aux Etats-Unis grâce au docteur George Goodheart, chiropracteur à Détroit. Il utilisait le test musculaire et fit le lien entre la faiblesse musculaire et certains types de maladie. Il rassembla un groupe de chercheurs et ils partagèrent leurs expériences. Au milieu des années 60, il se mit à s’intéresser aux connaissances ancestrales du système des méridiens d’acupuncture, système qui dressait une carte des flux d’énergie à travers le corps. En 1966, il écrit un manuel de recherche sur le renforcement des muscles par l’utilisation des points d’acupuncture appelés les points de tonification. Il décrit la corrélation entre un organe stressé et un muscle en faiblesse. Il constate le lien avec le méridien associé qui se retrouve perturbé.

Un membre de son groupe qui suivait et expérimentait les découvertes du docteur George Goodheart, se nommait John Thie. Dans les années 70, le Docteur John Thie développe une technique qui est aujourd’hui le socle incontournable de la kinésiologie : Le Touch For Health (TFH), la Santé par le Toucher. Il désirait que le Touch For Health puisse être un outil disponible pour les familles, pour les amis proches, afin que tout le monde l’utilise au quotidien. Une technique qui permet à chacun de réguler, d’harmoniser sa propre énergie, son bien-être grâce à la connaissance des 14 muscles en lien avec les 14 méridiens principaux. Des méridiens tous reliés à un organe ou à une fonction précise.

Le Brain Gym ou gymnastique du cerveau

Pratiqué régulièrement, le Brain Gym améliore considérablement notre capacité à apprendre. Mise au point aux Etats-Unis par le chercheur Paul Dennison, le "Brain Gym" propose donc d'utiliser le corps pour mieux apprendre : Paul et gail sa femme, danseuse de métier, ont mis au point 26 mouvements simples qui ont chacun leurs fonctions.
Certains aident à évacuer les tensions pour mieux se concentrer. D'autres favorisent la compréhension d’autres stimulent les deux hémisphères du cerveau, d'autres encore permettent de mieux lire, de mieux mémoriser...

L’entraineur du club de football ...

... de mon village, alors que mon fils s’entrainait avec ses camarades, me dit qu’en observant comment les enfants se déplaçaient sur le terrain, il savait ceux qui avaient des difficultés à l’école. Il avait associé l’aisance du mouvement sur un terrain de foot aux apprentissages scolaires. Il me rejoignait dans mon observation puisque je proposais des mouvements spécifiques aux enfants qui avaient des difficultés scolaires ». Eh oui ! Les blocages peuvent être nombreux dans toutes sortes d’apprentissages et le corps participe à leurs intégrations.
Voir l'ouvrage "Brain Gym, le mouvement, clé de l'apprentissage" de Paul et Gail Dennison (édition Le souffle d'or).

A suivre…