kinésiologue Vaucluse 84 et 13 -séances et stages de kinésiologie

Pascale Pénellon - kinésiologue Avignon - Vaucluse
communiquer avec son cheval grâce à la kinésiologie

actualités kinésiologie - pratiques et témoignages"Se connaitre et se libérer de ce qui nous entrave"

Membre de la Fédération Française de Kinésiologie (FFK).
 Voir le compte-rendu de la Journée Régionale FFK Sud-Est 

kinesiologie cheval - communiquer avec son chevalFORMATION COMPLETE EN KINESIOLOGIE EQUINE
Entrer en communication avec les chevaux grâce à la kinésiologie équine

Le cheval a lui aussi des émotions enfouies ou bien présentes.

Votre cheval a des choses à vous dire, écoutons le….

Virginia Chalot : Monitrice d’Equitation Propriétaire des écuries Pégase
Pascale Pénellon : Kinésiologue Formatrice en kinésiologie KIES et Touch for Health.

Informations pratiques

En quoi la kinésiologie peut s'appliquer au cheval

Le test musculaire du kinésiologue permet l'accès à la mémoire du corps et de ce fait, ouvre la porte à la recherche d'informations. Les chevaux sont également soumis aux stress et aux peurs et tout comme nous, ils peuvent avoir des mémoires douloureuses du passé liées à des situations vécues dans la douleur : séparation précoce avec la mère, mémoires de mauvais traitements, peurs, phobies... Beaucoup de traumatismes du passé expliquent la méfiance du cheval et son incapacité à vivre une relation de confiance avec son propriétaire actuel.

kinésiologie pour le cheval

Libérer le cheval grâce à la kinésiologie est possible avec la technique du transfert : nous créons alors un contact physique entre l'animal et son propriétaire qui lui, va servir de transfert et nous allons grâce au test sur le propriétaire, entamer une recherche d'information sur le cheval. Des blocages peuvent se manifester et avoir des causes diverses : physiques, émotionnelles, chimiques, environnementales. Une mauvaise gestion du stress ou un déséquilibre de toutes sortes peut entrainer des troubles. La communication avec l'animal permet de retrouver l'origine du problème et le kinésiologue procède à un rééquilibrage énergétique.

kinésiologue transfert énergétique vers le cheval

Mon évolution dans ma relation au cheval

Mes apprentissages... à neuf ans, dans un club de la région parisienne avec l'approche du cheval par l'équitation très classique.
Je me demande encore aujourd'hui ce qui me faisait le plus peur : le cheval immense (pas de poney club à l'époque) ou le moniteur sévère (colonel à la retraite). Ma peur était telle que je m'écorchais à chaque fois l'intérieur des genoux en pressant fortement les flancs du cheval pour ne pas tomber.
Je récidive trente-cinq ans plus tard pour ma fille à qui j'offre un poney mais elle est trop petite pour s'en occuper seule alors je m'y mets. L'enseignement de l'équitation a bien évolué et grâce à ma fille d'une certaine façon, je combats mon appréhension et je découvre le plaisir de l'équitation.
Nous nous installons quelques mois plus tard en Haute-Loire dans une ferme avec quatre chevaux, les chevaux sont de nature grégaire, il lui faut de la compagnie donc Lou tiendra compagnie au poney Newstone, mais des chevaux âgés ont besoin d'un lieu d'accueil, alors l'équipe s'agrandit... La rencontre avec Marie et son aide précieuse m'ouvre à une approche fine de l'animal, j'expérimente pour la première fois la kinésiologie sur un de ses chevaux trop docile, ma première expérience sur un cheval est concluante : Utah to love se positionnera bien mieux par la suite avec ses congénères.
Betsy la jument du voisin est effrayée, elle ne se laisse pas approcher, c'est très compliqué pour le quotidien du propriétaire, la deuxième séance permettra qu'elle se détende et que petit à petit elle rentre dans une relation de confiance avec Michel.
Nous habitons quelques années à Grasse, région très peuplée, nous sommes dans une région très construite, ma fille prend des cours dans un club et des questions sur les conditions de vie des chevaux s'imposent. Que faisons-nous quand nous cautionnons la vie enfermée de ces animaux qui ne demandent qu'à galoper dans de vastes espaces, serrés dans des boxes toute l'année et qui ne sortent que pour être l'objet de plaisir de leurs maîtres ?

Je comprends alors qu'il faudrait revisiter certaines de nos conceptions acquises comme étant la norme dans le domaine de l'équitation.
Le monde de l'équitation évolue, je suis étonnée d'entendre de plus en plus souvent de communication intuitive avec le cheval. Le regard sur l'animal change, je suis contente de participer au bien-être du cheval grâce à la kinésiologie, et comme je suis lente à comprendre, j'ai réalisé il n'a pas si longtemps, que la relation du cavalier qui monte sur le cheval est possible seulement parce que le cheval est conciliant, sinon il aurait facilement la possibilité de l'expédier au sol.

L'équitation existe parce que le cheval le veut bien et avec quelle générosité !

Mais il peut avoir besoin tout comme nous, qu'on l'aide à intégrer la notion de confiance et de plaisir, lorsque son passé a été douloureux.