kinésiologue Vaucluse 84 et 13 -séances et stages de kinésiologie

Pascale Pénellon - kinésiologue Avignon - Vaucluse
conceptrice et formatrice de stages K.I.E.S.
(Kinésiologie Intention Et Sens)

actualités kinésiologie - pratiques et témoignages"Se connaitre et se libérer de ce qui nous entrave"

Membre de la Fédération Française de Kinésiologie (FFK).
 Voir le compte-rendu de la Journée Régionale FFK Sud-Est 

Peurs : implications sur la santé (2 jours)

La peur est souvent une affaire de projection sur ce qui pourrait nous arriver si nous changions nos habitudes, si nous allions dans l’inconnu. Notre besoin de vouloir rester dans notre zone de confort nous limite dans l’exploration joyeuse de la vie.
Comment retrouver l’audace et l’innocence de l’enfant que nous étions ? Se connaître est la priorité, débusquer nos peurs principales et corriger l’impact qu’elles ont sur nous permet de changer le paysage de notre quotidien.
Notre programmation pour survivre, le cerveau reptilien, responsable dans notre appréhension de l’inconnu empêche d’innover, de changer nos habitudes.

« Changer c’est donc se mettre en danger, dans l’inconnu d’un nouveau fonctionnement qui n’a pas encore fait ses preuves », nous dit Nathalie Zammattéo (biologiste).

A nous de reprendre les commandes de notre vie en décodant ce que nos symptômes physiques et émotionnels viennent nous dire, comme autant de pistes à déchiffrer afin de nous libérer de leurs limitations. Pour créer notre vie et ne plus la subir !

Comment fonctionnons-nous ? cycle corps et peurs - se libérer de ses peurs et appréhensions avec la kinésiologiePlutôt cerveau droit, cerveau gauche ? Plutôt limbique ou cortical ?
Le modèle Hermann nous propose de reconnaître dans un des quatre modèles nos aptitudes personnelles.
Et si la peur était plutôt l'affaire du cerveau reptilien, il serait intéressant d'y regarder de plus près…

Avec le protocole des 14 systèmes de survie et le test musculaire, le corps permet en feedback, d'énoncer ses mémoires de peurs, ainsi que celles, bien présentes dans notre vie. Des pistes de réflexions sont proposées, avec les 14 degrés de chocs environnementaux et comportementaux, sur le fonctionnement et la symbolique du corps et … de ce que le "mal à dit".

La peur est légitime quand elle nous donne des réflexes qui sauvent notre peau, quand le danger est là. Mais elle nous empêche souvent d'aller de l'avant et nous sommes tellement sophistiqués et complexes que nous avons bien souvent peur par anticipation.
Retrouver les mémoires qui nous formatent aujourd’hui et qui nous empêche de prendre le risque de la vie est primordial, si notre cerveau de la survie, cerveau primaire ou reptilien, a été très sollicité par le passé, il est possible que nous ayons du mal à nous détendre, à faire confiance aux autres et à la vie d’une manière générale.
Les gens qui ont connu la guerre auront probablement peur de manquer de nourriture ou sursauteront plus facilement que les autres à un bruit inhabituel. Il est possible que l’enfant battu devienne craintif et qu’il ait peur des conflits dans sa vie d’adulte.

Dépasser ses peurs est primordial, cela permet de prendre le risque de la vie.

« Seul l’homme courageux vit. En dépit de toutes les peurs, on doit commencer à vivre. Et pourquoi le courage est-il nécessaire pour vivre ? Parce que la vie est « insécurité ».
« Trop axés sur le salut, sur la sécurité, vous allez rester confinés dans un petit coin, semblable à une prison faite par vous-même. Ce sera sécurisant mais il n’y aura ni le parfum de l’aventure, ni le ravissement ». Yvan Amar (Philosophe)

Important : En kinésiologie, nous ne sommes en aucun cas habilités à poser un diagnostic et ce n'est pas notre intention.
Ce qui est proposé dans ce stage est le lien : peurs - stress – corps physique, comme piste de recherche et non de diagnostic. Si le mot maladie est utilisé dans le texte explicatif, il s'agit de l'entendre en termes d'information uniquement.

DATES DES PROCHAINS STAGES

Voir notre calendrier

PROGRAMME
  • Les 4 cerveaux : Modèle Hermann,
  • Le cerveau reptilien, le limbique, le cortex,
  • Le rôle du cerveau reptilien sur le stres et la maladie,
  • Le test des 14 systèmes de survie,
  • Les implications sur le corps,
  • Protocole de travail.
BIBLIOGRAPHIE

Ecoute ton corps : Lise Bourbeau - Editions E.T.C. INC.
Corps/Mental le bon tandem : Sharon Promislow - Editions Le souffle d'or
Découvrez votre nature profonde avec la  kinésiologie : Alfred Manuel - Le souffle d'or